Rubrique juridique:

 Du DMP au MES , un changement radical de paradigme à la Sécu  !

La CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) met en place un nouveau dispositif de suivi des informations de ses usagers appelé « Mon Espace Santé » (MES) .

 Il succède au « Dossier Médical Partagé » (DMP) . Celui-ci se proposait début 2018 à plus de 40 millions de bénéficiaires du régime général * de l’assurance maladie, afin de tracer la situation de chacun et ainsi informer tous les professionnels de santé consultés pour une meilleure prise en charge. Le résultat n’a pas été concluant : en 2021, on comptait moins de 10  millions de DMP .   

La CNAM, encouragé par le gouvernement actuel, a révisé sa copie et au lieu de proposer, elle impose le dispositif !

Désormais les assurés sont avisés qu’ils font l’objet d’un dossier individuel de renseignement et de suivi sur leur état de santé, sauf s’ils s’y opposent, et ce dans les plus brefs délais ( 6 semaines après avis adressé par un mail), par voie numérique !

On assiste là à un changement total de philosophie, de paradigme , qui correspond à la période de gouvernance autoritaire de la crise « sanitaire » ! De la politique de défense des droits, on passe à celle de la soumission à des devoirs ! 

SVP Libertés dénonce ce fait autoritaire, qui accentue encore les inégalités et qui instaure un régime de contrôle, à l’opposé d’une communauté libre et démocratique  !

Nous administrateurs, en Conseil d’administration de la CPAM 35, ce jeudi 3 Février, avons débattu de cette mise en place brutale et de son caractère préoccupant par rapport à la confidentialité des données et du risque de confier ces informations personnelles à un opérateur/hébergeur privé, comme c’était le cas pour le DMP entre la CNAM et Microsoft ( Le Health Data Hub – HDH) . Aujourd’hui il s’agit, nous rassure-t-on, d’une société fiable, ATOS . Voici ce qu’on peut  en savoir le 6 Décembre 21 sur le site de Microsoft  : 

« Dernièrement Atos a décidé de basculer son SI, c’est à dire l’ensemble des ressources internes qui permettent la gestion de l’information, dans le cloud Microsoft Azure pour pouvoir bénéficier d’une solution plus robuste, agile et sécurisée. Le passage à un cloud privé offrira à Atos une plus grande évolutivité par rapport à l’infrastructure sur site, avec un IT scalable en fonction de ses besoins, et ouvre la porte à une intégration plus facile dans Azure « 

C’est Mieux ?! 

R V 

* +/- 5 millions de Travailleurs Indépendants ont rejoint le régime général en 2020

Ci-dessous, le mode d’emploi  » mon espace » pour s’opposer au pass de santé numérique:

Par téléphone : il faut faire le 3422, plutôt vers 8h30 pour ne pas trop attendre et c’est fait en 5 minutes dés que l’on a quelqu’un au téléphone…

Par Internet:

https://svplcom.files.wordpress.com/2022/02/opposition-au-pass-santecc81-numecc81rique.pdf

Vous voulez agir pour un monde libre, humain, tolérant. Vous voulez construire avec nos membres de nouveaux projets… rejoignez nous: Adhérez